Les fonds de tiroir

Publié le par paskov

Quelles sont les dernières nouvelles du sauvetage du radeau européen? La crise de la dette publique connaît l'illusion d'une accalmie grâce aux cadeaux faits aux banques: l'injection de centaines de milliards à 1% par la Banque Centrale Européenne, qui devient de facto le prêteur en dernier ressort au grand dam des allemands. Cette accalmie financière n'empêche pas la zone euro et le monde de plonger pour la seconde fois dans la récession après 2008 - 2009. Une nouvelle récession qui suit une première à peine agée de 2 ans est particulièrement dangereuse en raison d'un effet multiplicateur.

 

Donc quel est le plan? Après avoir "réglé" la crise de la dette publique en coupant les dépenses publiques et en faisant discrètement tourner la planche à billet, il faut aborder la délicate question de la croissance... Vous savez, celle qui est censée créer des emplois!

Voici la proposition unilatérale selon, encore une fois en lieu et place de la pauvre Commission Européenne, M. Sarkozy et Mme Merkel pour relancer la croissance:

- La lutte contre le chômage, des jeunes en particulier

- Le développement d'outils pour le financement des entreprises

- Une meilleure utilisation des fonds européens

- Un renforcement de la réglementation des marchés financiers

- La modernisation des administration publiques

- Un accès facilité aux marchés des pays tiers

 

Tiroir.jpgDes priorités plutôt sympathiques, mais en politique comme ailleurs, pour vérifier l'honnêteté de propositions, il faut suivre l'argent "follow the money!"  Accrochez-vous: Il s'agit en réalité d'une énième déclaration politique du prochain conseil européen, destinée à être mise en oeuvre par les Etats, court circuitant toutes les institutions européennes. Au niveau européen, serait tout de même créé un fond spécial "pour la croissance et la compétitivité" en utilisant les fonds structurels non utilisés par des pays sous programme UE-FMI ou connaissant de grandes difficultés économiques, autrement dit, en raclant les fonds de tiroir.

 

Etouffée par l'objectif non-avoué de rembourser tous les créanciers du monde, la classe dirigeante n'a donc plus aucune marge de manoeuvre en matière de politique de relance.

 

http://www.euractiv.fr/propositions-paris-berlin-relancer-croissance-article

La lutte contre le chômage, des jeunes en particulier; Le développement d’outils pour le financement des entreprises ; Une meilleure utilisation des fonds européens ; Un renforcement de la réglementation des marchés financiers ; La modernisation des administrations publiques ; Un accès facilité aux marchés de pays tiers.

Source : http://www.euractiv.fr/propositions-paris-berlin-relancer-croissance-article
Copyright © EurActiv.fr
La lutte contre le chômage, des jeunes en particulier; Le développement d’outils pour le financement des entreprises ; Une meilleure utilisation des fonds européens ; Un renforcement de la réglementation des marchés financiers ; La modernisation des administrations publiques ; Un accès facilité aux marchés de pays tiers.

Source : http://www.euractiv.fr/propositions-paris-berlin-relancer-croissance-article
Copyright © EurActiv.fr
La lutte contre le chômage, des jeunes en particulier; Le développement d’outils pour le financement des entreprises ; Une meilleure utilisation des fonds européens ; Un renforcement de la réglementation des marchés financiers ; La modernisation des administrations publiques ; Un accès facilité aux marchés de pays tiers.

Source : http://www.euractiv.fr/propositions-paris-berlin-relancer-croissance-article
Copyright © EurActiv.fr

Publié dans Actualite de la crise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article