La plus belle des unions malgré le nouveau Katyn

Publié le par paskov

«Jésus, Sainte Marie, c'est une tragédie inimaginable, un malheur inimaginable. Il y a 70 ans à Katyn, les Soviétiques ont éliminé les élites polonaises. Aujourd'hui l'élite polonaise y a péri, alors qu'elle se rendait pour rendre hommage aux Polonais tués.»

 

katyn.jpg

"To strata porownywalna z Katiniem, kiedy odebrano nam kwiat inteligencji. Uzupelnic to, to troche potrwa, strata wielka" (oui, c'est une autre phrase)

Lech Walesa résume bien l'ironie de l'événement de ce samedi matin.

 

Le tupolev 154 s'est crashé très probablement à cause d'un épais brouillard. Il semble que le pilote ait tenté 4 fois d'atterrir, sans doute pressé par tous les passagers de ne pas rater la cérémonie. Mais peu importe les raisons, peu importe le bord politique, ce fut une journée intense.

 

Samedi matin 10h40, Le téléphone sonne, j'apprends par une voix tremblante la nouvelle (Dzieki Ewelina...). Dans ma collocation tout le monde en parle en restant incrédule. "O Kurva!" On remet en cause tout le programme de la journée. Va t-on sortir pour une balade dans le quartier Praga? Oui, mais juste après on ira au palais présidentiel se recueillir. Va t'on prendre un verre ce soir? Non, il vaut mieux rentrer et réfléchir. Dans le metro, les écrans sur lesquels passent habituellement les publicités affichent ce jour là la liste des passagers dans un silence de mort. Tout le monde regarde les écrans, certains pleurent déjà. Je ne raconte pas la suite, il suffit de regarder les infos. Il est difficile pour les autres européens de se le représenter.

 

Les siècles de douleur résonnent dans les esprits et les coeurs de ceux qui ont vécu les horreurs, mais également de ceux de la nouvelle génération, née peu avant ou après la chute du mur.

 

Tout cela pour souligner à quel point les polonais sont unis et solidaires quand il s'agit de surmonter de telles épreuves. Il peuvent compter sur cette force pour garder espoir en l'avenir de leur pays.

 

mamy nadzieje

Publié dans Pologne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Blanc 11/04/2010 12:07


Les Polonais ont vécu ces 100 dernières années les malheurs les plus terribles que cette Terre est porté.

Ce sont des gens courageux, et chacun de ces malheurs les a rendu plus fort, plus habile, plus intelligent et plus humble.

C'est cette solidarité dont tu parle qui en fait un peuple, au delà de leur diaspora à travers le monde.

Mes condoléances aux Polonais.