“L’avenir est aux curieux de profession”

Publié le par paskov

« Oh ! Moi, je suis un raté. Le peu que je sais, je le tiens de mon professeur, Albert Sorrel : “Que voulez-vous devenir ?” me demanda-t-il. — “Diplomate.” — “Avez-vous une fortune ?” — “Non.” — “Pouvez-vous avec quelque apparence de légitimité, ajouter à votre patronyme un nom célèbre ou illustre ?” — “Non.” — “Eh bien, renoncez à la diplomatie !…” — “Mais alors, que dois-je devenir ?” — “Un Curieux.” — “Ce n’est pas un métier.” — “Ce n’est pas encore un métier. Voyagez, écrivez, traduisez…, apprenez à vivre partout. Commencez tout de suite. L’avenir est aux curieux de profession. Les français sont restés trop longtemps enfermés derrière leurs frontières. Vous trouverez toujours quelques journaux pour payer vos escapades”. ».
 
Extrait du film Jules et Jim de François Truffaut (diffusé en 1962), adapté du roman de Henri-Pierre Roché (publié en 1953).

Publié dans Réflexions

Commenter cet article