Electro 70's

Publié le par paskov

La musique éléctro n'est pas un simple effet de mode. Elle a modifié notre rapport à la musique, influant et réinvantant tous les styles: rock, pop, jazz, etc. Plus accessible grâce aux softwares intelligents, plus précise que le monde acoustique. Des groupes comme Pink Flyod n'ont pas hesité a l'intégrer dans leurs compositions dès qu'elle fut accessible.

Cependant elle a une identité propre, née dans les laboratoires de certaines universités pendant les années 50 (Columbia), puis atteignant les studios de productions populaires dans les années 70. La volonté de certains ingénieurs-compositeurs de créer une musique entièrement éléctronique et les progrès de l'informatique ont donné naissance à des sons bruts et puissants. Longtemps négligés, voire méprisés, ces sons "premiers" sont revenus à la mode récemment grâce au film Drive. Ils semblent qu'ils vont nous accompagner encore longtemps...


Les sympathiques pionniers de Kraftwerk, un groupe de Düsseldorf, ont été les plus emblématiques des années 70. Ils sont fans du Vocoder, un instrument qui fabrique des sons synthétiques à partir de la voix humaine.

 


 

Dans un autre registre, Evangelos Odysseas Papathanassiou, plus connu sous le nom de Vangelis, s'est spécialisé dès les années 70 dans la "space music" accompagnant souvent des films. Bien avant Blade Runner, Les chariots de feu ou 1492, il a composé une série de perles pour les documentaires TV.

 


 

Enfin, Herbie Hancock, un des plus grand jazzmen encore vivant, s'est lancé dans la production d'albums reposant surtout sur les impros et les rythmes sortis du principal instrument des electrofreaks: le synthé! (1973)

 


Publié dans Musique

Commenter cet article